🤔 Question du jour #6


2 minutes Ă  lire
🤔 Question du jour #6

Question de Jean-François Cloutier : Qu’est-ce qu’un Hedge Fund ?

Pour bien comprendre, il faut déjà savoir ce qu’est un fonds d’investissement.

En France, un fonds est constitué d’épargne de particuliers essentiellement. Ils sont généralement très réglementés en termes d’actifs : actions, obligations, voir futures mais dans certaines limites. Ils sont accessibles à tous, allant de quelques dizaines d’euros la part, à une centaine d’euros. Ils sont aussi très “liquides” avec des cotations journalières, c’est à dire qu’on peut généralement y rentrer le jour même et en sortir le lendemain. Outre des frais d’entrée et de sortis, les frais de gestion tournent autour de 2%.

À contrario, les fonds alternatifs dits “Hedge Funds”, sont des fonds beaucoup moins réglementés. Pour la plupart, ils sont référencés dans des paradis fiscaux comme les îles Caïmans, Jersey ou encore le Luxembourg.

Les Hedge Funds peuvent intervenir sur un panel d’actifs beaucoup plus larges, comme des entreprises non cotées, de l’immobilier, des options, des matières premières, mais elles ont aussi des stratégies beaucoup plus variées. Ils peuvent faire de la vente à découvert ou parier sur des événements macro-économiques bien particuliers comme des sur ou sous évaluations de devises, les emprunts immobiliers comme en 2008, etc... On les tient souvent responsables de manipulations de cours d’entreprises (Pump and Dump), ou d’attaques menées contre des institutions financières ou monétaires. Certains jouent parfois un rôle de lanceur d’alerte, tandis que d’autres profitent de la mauvaise santé financière de certaines entreprises due à des événements macro-économiques ou conjoncturels.

Ceux sont des placements relativement fermés car ils sont souvent limités en termes de capitalisation, et le billet d’entrée et compris entre une dizaine de milliers de dollars à une certaine de milliers. De plus, ils ne sont pas liquides. De par leurs investissements bien spécifiques, ils ne cotent en règle générale qu’une seule fois par mois. Il faut donc souvent attendre un à deux mois pour entrer ou sortir de ce genre de fonds. Ils sont aussi très opaques. On ne connaît souvent pas leurs compositions. C’est un peu parfois ce qui séduit les investisseurs. Cette rareté qui en fait souvent un investissement réservé aux élites ou aux institutionnels. Aussi, c’est environ 20% de la collecte totale des Hedge Funds qui sont détenus par les banques, à travers leurs fonds propres.

Certaines sociétés de gestion commercialisent, en échange d’une meilleure transparence, des fonds nourriciers ou “feeder” (cf le fonds Luxalpha qui était un des fonds feeder du fonds de Madoff). Ceux sont des répliques des Hedge Funds mais avec une meilleure liquidé (bi-mensuelle ou hebdo) et un montant de part beaucoup plus accessible (une centaine d’euros). Leur but est de collecter des liquidités beaucoup plus facilement. Aussi, ces sociétés de gestion proposent souvent des fonds de Hedge Funds. C’est à dire un fonds d’investissement regroupant une sélection de plusieurs Hedge Funds. C’est ce qu’on appelle la multigestion alternative. C’est par exemple l’une des activités de Lyxor AM, qui en est la référence en France.

Enfin, ce qui différencie un Hedge Fund d’un fonds traditionnel, c’est aussi leurs frais de gestion qui s’élèvent en moyenne à 20% de la performance réalisée. Ainsi, certains gérants de Hedge Fund gagnent beaucoup plus que certains traders.

Related Articles

🤔 Question de la semaine #12
1 minute Ă  lire
🤔 Question de la semaine #11
4 minutes Ă  lire
🤔 Question de la semaine #10
2 minutes Ă  lire
🤔 Question de la semaine #9
3 minutes Ă  lire
🤔 Question de la semaine #8
1 minute Ă  lire
🤔 Question de la semaine #7
2 minutes Ă  lire

GO TOP

🎉 You've successfully subscribed to WallStreetBets Français!
OK