La révolte des singes de wall-street


4 minutes à lire
La révolte des singes de wall-street

Dans la jungle de wall-street où d’habitude les très gros capitaux, « les baleines » dans le jargon, font la loi entre autres loups et prédateurs à dents longues, les membres du forum Wall-street Bet ont fait une entrée très remarquée dans ce qu’on appelle l’affaire Gamestop.  Un grand casse, une arnaque ou juste un coup de chance d’un groupe de boursicoteur ?  Pour gros acteurs et leurs représentants, il est plutôt de bon ton de mépriser le mouvement ou pire de l’accuser des manipulations des marchés. Pour les membres de la communauté Wall-street Bets il s’agit surtout d’une revanche sur le système financier, dont ils n’oublient pas la responsabilité dans la crise de 2008.
Gamestop, centre de l’affaire, est une chaine de magasins de jeux vidéo en très grande difficulté, cela tout simplement dû aux changements de consommation de sa clientèle qui préfère acheter ces jeux vidéo dématérialisés sur internet sans passer par un magasin mais aussi bien sûr à cause de la pandémie qui a mis en difficulté la plupart de commerces n’ayant pas ou peu de présence sur internet.  Cependant et les évènements le montreront, l’enseigne a une grande valeur sentimentale pour beaucoup de jeunes adultes qui doivent avoir pas mal de nostalgie pour le vieux magasin de  jeux vidéo de leur enfance.
Pour les fonds d’investissements, Gamestop ne pouvait qu’aller de mal en pire. La marche à suivre pour barons de la finance était très simple, il fallait « shorter », vendre a découvert, vendre les actions qu’on ne possède pas pour les racheter quand elle ne vaudrait plus rien.
Plus qu’un pari sur la faillite de cette enseigne pour faire du bénéfice il s’agit d’une prédiction autoréalisatrice et la mise à mort d’une entreprise. Les pronostics des experts et des gros porteurs constituant en grande partie « la perception des marchés », la seule logique possible pour le reste de l’écosystème et de suivre ce raisonnement en se débarrassant de l’action en vendant à son tour et en précipitant ainsi la chute en bourse de l’entreprise. Cela fait partie fonctionnement « normal » des marchés, la destruction d’emploi ou l’impact sur l’économie réel sont un non-sujet. Gamestop était une proie facile qui ne pouvait pas s’échapper à logique vorace du système. Mais comme dans toute histoire qui mérite d’être racontée il y a eu un imprévu, une anomalie qui a empêché le cours normal des évènements.
Cette anomalie est le fait de la communauté de petits boursicoteurs du forum de Wall-Streets Bets alerté du « short » par un loufoque youtubeur bandana à la Rambo sur la tête et répondant au doux nom de « Kytty roar » décide de renverser la donne en rachetant en masse l’action et en parvenant faire augmenter les cours de l’action de 1400%. Les fonds d’investissement se retrouvent pris à lors propre piège obligés de racheter des actions au prix fort,3,75 milliards de dollars de pertes. Pendant ce temps les boursicoteurs de la communauté affichent leurs gains parfois en million de dans le forum WSB.
Si bien ce type de manœuvres appelés « short squeeze » n’est pas nouvelle dans le milieu de la finance on remarquera plusieurs particularités dans le cas Gamestop. L’auteur est le finalement gagnant de l’histoire n’est pas une institution financière mais bien des particuliers, des petits portefeuilles des petites gens. Et surtout qu’une de motivations affichées était bel et bien soutenir une enseigne pour laquelle on a un affecte particulier tout en frappant au portefeuille un acteur décrié comme le sont les fonds d’investissements, il s’agit donc d’une action politique.
Le mème est devenu un moyen d’expression très répandue, les différents fils d’information qui constituent les moyens de communications numériques, forums, messageries électroniques ont sont remplies, c’est une façon simple et facile d’argumenter un point de vue, une image vaut mille mots, soit un mème montre bien l’état d’esprit de la communauté WSB.
n

« Apes together strong » (Singes ensemble fort), ou la sagesse populaire à l’ère du numérique. Ce mème provient du film « La planète des singes l’affrontement » dans la scène César singe et héros de l’histoire, fait une démonstration à un de ses compagnons. Il prend une brindille la casse en deux puis en prenant plusieurs brindilles devenues incassables, clame : « singes ensemble fort »
Si bien souvent le surnom singe est considéré comme une insulte raciste souvent proférés entre autres par des fanatiques et/ou abrutis à l’encontre des joueurs noirs de l’équipe contraire, on notera qu’il y a beaucoup d’autres connotations derrière cette insulte comme la bêtise mais aussi la pauvreté, dans de certains pays un « mono » singe en espagnol est quelqu’un de pauvre et mal fringué qui ne pourra pas rentrer en boite de nuit par exemple.
Il est plutôt amusant que ce mème ait pris une telle place dans l’imaginaire de la communauté WSB tel qu’il est normal de se traiter de singe entre membres, comme un appel au ralliement des faibles pour affronter les puissants. Cela n’est rien d’autre que l’apparition d’une conscience de classe sans théorie marxiste comme base idéologique mais tout simplement réinterprétant les codes de la culture populaire tirés d’Hollywood.
La communauté WSB a commencé une véritable révolution dans le monde de la finance en changeant la perception de valeur et en choisissant quelle entreprise doit survivre ou pas, il est possible d’imaginer un monde dans lequel une coalition de petits portefeuilles déterminent quelles entreprises méritent d’être soutenu. Dans les forums de WSB on remarquera la msie en avant des actions d’AMC une enseigne de salle de cinémas (aux Etats- Unis) mise à mal par la pandémie et qui sans doute n’obtiendrait pas beaucoup d’appui de fonds d’investissements.
On ne peut que souhaiter que ce genre de mouvements puisse grandir et se combiner des valeurs dans l’ère du temps comme l’écologie et le commerce équitable.

Une nouvelle Economie avec l’homme et ses besoins comme centre cela ne dépend que de nous !
Rejoignez la communauté.
https://fwsb.fr/

Article par : Garto


BTC/USD
Article précédent

BTC/USD

Bonjour à tous ! Juste une petite analyse matinale sur le Bitcoin. En effet, la figure semble intéressante. Nous sommes face à ce qui ressemble à

Barrick Gold Corp.
Article suivant

Barrick Gold Corp.

C'est l'une des principales sociétés d'extraction d'or au monde. Sur le graphique mensuel, on peut voir que le prix de l'or (en violet) surperforme le


Related Articles

Notre premier podcast est disponible !🎙️
1 minute à lire
Bienvenue 👋 !
1 minute à lire

GO TOP

🎉 You've successfully subscribed to WallStreetBets Français!
OK